Le carrelage : la solution idéale pour votre salle de bains

carrelage_salledebainLe carrelage s’entretient facilement et protège vos murs dans les pièces humides. Économiques à l’achat et simple à poser, faire le choix du carrelage est la meilleure possibilité pour votre salle de bains. Il faut bien respecter les règles de pose afin d’obtenir un rendu professionnel. Nous vous expliquons comment poser votre carrelage en toute simplicité. Suivez le guide !

Le matériel du carreleur

En plus du carrelage lui-même, vous aurez besoin de colle, de croisillons et de tasseaux. Pour les outils il vous faut une règle, un mètre, un feutre, une carreleuse, un niveau à bulles, une spatule crantée, un maillet en caoutchouc, une perceuse avec des forets, une scie à cloche en diamant adaptée au carrelage, un marteau, une raclette en caoutchouc, une éponge, un seau et une truelle.

Définir la surface à carreler

Vous devez tout d’abord bien calculer la surface que vous désirez carreler. Cela vous permettra de calculer combien de carrelage, de colle, de tasseaux et de croisillons vous devez acheter. Cela vous permettra aussi de prévoir les difficultés particulières telles que les arrivées d’eau, tuyaux et autres prises électriques. Une fois votre surface de travail définie, tracer des lignes horizontales à l’aide de la règle et du niveau à bulles. Fixez ensuite les tasseaux murs.

Commencer le carrelage

Vous pouvez maintenant commencer à poser votre carrelage. Répartissez la colle à carrelage sur le mur pour faire votre première ligne. Avec le peigne cranté, lissez la colle afin d’avoir une épaisseur homogène : rien ne sert de faire des pâtés !

Posez votre premier carreau sur le tasseau en l’appuyant fermement sur le mur. Mettez le carreau suivant à côté en insérant des croisillons afin de garder le même espacement entre tous les carreaux. Posez ensuite tous les carreaux jusqu’au mur. Si vous avez un espace réduit à remplir, prenez la mesure, reportez-la sur un carreau puis coupez le carreau en utilisant la carreleuse. À l’aide du maillet, tapotez doucement sur vos carreaux afin de bien les appuyer sur le mur. Vérifiez qu’ils sont tous bien posés à l’aide du niveau à bulles. Pensez à retirer les croisillons une fois que tout votre carrelage est posé.

Les découpes particulières

Que ce soit pour une arrivée d’eau, un évier, un tuyau ou une prise électrique vous devez réaliser une découpe spéciale. Si vous devez faire une découpe particulière de forme carrée, utiliser une scie à cloche en diamants fixée sur la perceuse puis terminer avec une scie à carrelage. Si la découpe est ronde, utiliser directement simplement votre scie à cloche en diamant : cela ne posera pas de problème particulier. Il est très important de prévoir les découpes particulières avant de commencer le chantier: en effet vous pourrez ainsi prévoir des scies en cloche adaptées au diamètre des trous.

Les finitions

carrelage-salle-de-bainTout d’abord, nettoyez toute la colle à carrelage avant qu’elle ne durcisse. Pour ce faire utilisez une éponge humidifiée et s’il reste des traces n’hésitez pas à frotter avec une éponge-grattoir de vaisselle. Laissez sécher la colle à carrelage 24 heures avant de faire les joints.

Préparez le mélange des joints dans un seau puis remplissez bien tous les espaces entre le carrelage. Répartissez avec la lisseuse en plastique. Avec une éponge humide essuyez toute la pâte à joint et nettoyez le carrelage. Laissez sécher le joint 24 heures. Nettoyez le chantier, votre carrelage est terminé !

Economique, sain et beau le carrelage présente des avantages incomparables pour une salle de bains, une cuisine ou toute pièce où vous souhaitez avoir un bon rendu. N’hésitez pas à carreler votre maison vous en serez très satisfait !

Tout savoir sur la douche à l’Italienne

douche_italienneUne douche à l’italienne, tout ce qu’il faut savoir.

La douche à l’italienne est très prisée en matière de salle de bain. On en entend parler ici et là, mais est-ce qu’on sait vraiment ce que c’est ? C’est une douche de plain-pied qui a comme caractéristique principale d’avoir le même niveau que le sol de la salle de bain. Elle est dépourvue de paroi et est habillée d’un carrelage identique à celui du reste de la pièce. Autrement dit, ce genre de douche se fond intégralement dans le décor. De ce fait, il faut penser à encastrer le siphon et la canalisation d’écoulement dans le sol ou dans le plancher. Un écoulement rapide de l’eau doit être assuré ainsi qu’une étanchéité à toute épreuve, sous peine d’abîmer l’habitation. Pour rester fidèle à son esprit, il ne faut oublier une petite niche pour les produits comme les savons et shampoings.

Les avantages de cette douche à l’italienne

Elle est surtout aimée par son design qui la rend presque invisible alors qu’elle est bel et bien là. Elle a le loisir de s’adapter à tout espace et à toute forme : carrée, triangulaire, ronde… Comme ce type de douche a l’art de ne pas exister visuellement, elle permet d’agrandir la salle de bain. L’inexistence de paroi ni rideau donne à cette pièce plus de profondeur. D’autres avantages peuvent également être constatés comme la facilité d’accès et la facilité d’entretien. Elle est toute indiquée pour les personnes âgées, handicapées ou présentant une mobilité réduite. Même si le carrelage est le revêtement classique de la douche, cette version à l’italienne se permet de se vêtir d’autres matières comme le béton ciré, le marbre, le bois exotique, le galet ou pourquoi pas les briques de verre…

L’essentiel en matière de douche à l’italienne

Bien que le design,la forme et l’esthétique ont leur mot à dire, l’étanchéité et le maître mot de la douche à l’italienne. Si cet aspect est négligé, on est assuré d’avoir de l’infiltration qui engendrera d’autres conséquences comme le carrelage qui se décolle, la peinture qui s’effrite, le moisi qui s’installe… Ainsi, l’écoulement d’eau doit être bien étudié et bien mis en place. La pente du socle doit être calculée selon le débit d’eau prévu.

douche-italienne

A faire faire par un professionnel.

La douche à l’italienne est obligatoirement à faire fabriquer par un professionnel. Lui seul pourra mettre à exécution le projet en tenant compte des différents spécificités énoncées ci-dessus. La douche à l’italienne, bien que simple d’apparence, est sophistiquée en installation. Aucune erreur n’est permise sauf si on veut des dégâts « à l’italienne » également. Il saura proposer un devis que les deux parties peuvent discuter ensemble. Il saura également conseiller sur les formes et autres détails de la future douche. Pour que ce soit un espace qui plaît à tous !

Rénover sa toiture: conseils et exemples

Rénover sa toiture ou comment se préparer pour le faire

renover_toitureComme toute chose, la rénovation de la toiture passe par des étapes de préparation diverses. Ceci, dans le but d’avoir toutes les cartes en main et d’éviter les mauvaises surprises lorsque les travaux sont entamés. En effet, petite réparation du toit ou un changement intégral de celui-ci, il faut se donner un temps de réflexion. Tout commence par ce qui est plus qu’essentiel : faire un état des lieux. On peut le faire soi-même ou engager un professionnel. Plusieurs aspects de la toiture sont à vérifier, entre autres, la couverture. Pour ce faire, il faut dégager complètement le toit de toute « ordure » comme la mousse, les feuilles mortes… Il faut également vérifier les évacuations d’eau comme les gouttières et tuyaux. Ils doivent être nettoyés et passés à la vérification des éventuelles fuites. Il ne faut pas oublier les ouvertures et les combles. Pour ces dernières, il faut vérifier si l’isolation est encore performante ou non. Du résultat de tous ces contrôles, on peut établir un bilan de ce qui est à faire.

Des exemples de rénovation

Les travaux de rénovation de toit à faire sont dépendants du checklist fait ci-dessus. Par exemple, si on constate qu’il n’y a que quelques tuiles cassées ou quelques trous ici et là, les travaux peuvent être minimes. Si par contre, la mousse a décidé de s’installer sur l’intégralité de la toiture, la couverture est infestée de porosité, il n’y a pas d’autres alternatives que le remplacement total. Lorsqu’on fait l’état des lieux de sa toiture, il arrive qu’on constate également que les poutres sont cassées ou fendues. Des travaux de réparation de la charpente sont alors à prévoir. Pour ce qui est de l’isolation, l’indicateur le plus efficace est le fait de trouver de l’humidité sur l’isolant comme la laine de verre, le polystyrène, le film pare-vapeur… Il faut déterminer la cause de l’infiltration et apporter les réparations nécessaires. Si la toiture ne comporte pas d’isolation, il n’est pas encore trop tard d’y songer sauf si on a choisi d’autres solutions d’isolation.

Confier ses travaux à un professionnel

renovation_toitureLes travaux de toiture sont à confier à un professionnel. Celui-ci garantit des travaux bien faits et répondant aux normes existantes. Pour espérer avoir des travaux à moindre prix, il ne faut pas hésiter à comparer les prix par la demande de plusieurs devis auprès de plusieurs professionnels. On aura le choix et sur le prix et sur les prestations proposées. On se fera une idée de budget à allouer pour les travaux de rénovation de toiture à faire. Si le budget venait à manquer, on pourrait choisir à prioriser certaines tâches indispensables. Le reste sera à faire lorsque les finances le permettent. On peut aussi discuter avec le professionnel des modalités de paiement…

Choisir un meuble de salle de bain

meuble salle de bainBien évidement, choisir un meuble de salle de bain est toujours subjectif puisque lié à vos goûts personnels. Cependant, ce choix est soustrait à certaines contraintes telles que l’espace dont dispose la pièce d’eau, les matériaux déjà présents et leurs couleurs, l’ambiance recherchée et les modèles qui nous influencent. Mais finalement, avec quelques principes de base, il sera facile de faire le bon choix. Suivez le guide.
Les matières premières

Les matériaux sont naturellement le premier élément déterminant la qualité d’un meuble de salle de bain. Les meubles en bois aggloméré sont certes peu coûteux mais ils supportent très mal l’humidité d’une pièce comme la salle de bain. Il vaut donc mieux opter pour un produit en bois traité contre l’humidité. Le bois brut est de plus très solide à partir du moment où il a été bien travaillé et protégé. Il est donc logiquement plus cher mais de bien meilleure qualité.

Meuble suspendu ou reposant sur des pieds ?

Pour plus de sécurité, tournez-vous vers un meuble à pieds, même s’il est généralement plus lourd qu’un meuble suspendu.
Si vous faîtes finalement le choix d’un meuble suspendu, vérifiez avant tout que votre mur en supportera le poids. Le principal avantage de ce type de produit est de proposer un meuble de rangement qui prend peu d’espace dans la pièce. Mais attention là encore, plus léger signifie plus fragile, inévitablement.

Les détails intérieurs du meuble

Vérifiez bien que la fermeture des tiroirs se fasse en douceur. S’ils claquent trop violemment, la structure risque de se disloquer sur le long terme.Les portes du meuble doivent elles aussi être équipées afin de ne pas claquer lors de la fermeture.
Si vous aviez fait le choix du meuble suspendu, assurez vous que les fixations murales sont parfaitement adaptées au poids du produit.
Il est également préférable, dans le cas d’un meuble sur pieds, qu’il propose un réglage de leur hauteur.Attention également à ce que le meuble soit équipé des passages nécessaires à la tuyauterie de votre salle de bain.

La question de la couleur

En cas de doute, préférez un meuble de couleur blanche qui ira avec tout. Si vous aviez déjà prévu de la couleur sur vos murs et vos faïences, le meuble ne sera pas une charge visuelle supplémentaire.
Sachez que les meubles colorés dans des tons de rouge, de taupe, de bleu, de vert et de gris sont particulièrement adaptés à un espace comme la salle de bains. Ils auront l’avantage non négligeable d’être moins salissants.
Enfin, il existe des meubles en bois naturel clairs ou foncés. Ce type de meuble donne un aspect chaleureux à la pièce.

meuble-salle-de-bain-bois

Un choix qui reste de toutes façons subjectif

L’espace dont vous disposez et sa configuration, l’emploi que vous faites de la pièce, le nombre de personnes qui en fait l’usage et même l’âge de ses occupants sont des facteurs qui entreront nécessairement en ligne de compte dans votre choix définitif. La taille, la fonctionnalité, les caractéristiques du meuble seront impactées par votre mode de vie.

Grand ménage de printemps

Bonjour à tous et à tous,

On est en plein mois d’Avril et hormis le classique ne te découvre pas d’un fil c’est surtout le grand ménage de printemps qui s’impose.

C’est incroyable le nombre de choses inutiles qui s’entassent dans une maison sans que l’on fasse gaffe. J’ai passé 3 jours complets à faire le tri dans mes vetements et mes papiers pour jeter facilement la moitié à la poubelle: Quelle gain de place c’est merveilleux.

Une fois l’espace libéré il a fallu nettoyer, astiquer, balayer (héhé zouk machine exact).

Maintenant le prochain gros gros projet est de refaire les peintures de la maison, mais le gros dilemme est de savoir si je le fais seul ou si je fais appel à un pro ? La suite dans les prochaines épisodes…